Les lauréats du programme Femme de paix

Neuf classes ont participé dans le Nord cette année :

  • Collège Camille Claudel de Villeneuve d’Ascq, 1 classe de 5ème. Mme Magneron
  • Collège Guy Mollet de Lomme, 1 classe de 3ème, Mme Zeriri
  • Collège Carnot de Lille, 1 classe de 3ème, Mr Hubert
  • Collège Camus de Thumeries, 1 classe de 3ème, Mme Vincent
  • Collège René Bonpain de Grande Synthe, 1 classe de 4ème, Mme Gamard
  • Collège Robert Le Frison de Cassel, 2 classes de 5ème, Mmes Bossu et Oudart
  • Collège Ste Claire de Lille, 3 classes de 3ème, Mme Tan
  • Lycée Baggio de Lille, 1 classe de 1ère, Mme Naji

A quoi il faut ajouter une class de 5è du Collège Victor Hugo de Gassin dans le Var Mmes Bacchitta et Sammarri

Les 3 lauréats :

1 – Camus de Thumeries sur Sampat Pal Devi, Inde.  Saynète avec vidéo sur le quotidien des violences conjugales en Inde. Sur scène, on voit le combat de Sampat Pal Devi qui, selon le principe que l’union fait la force, va chercher ses voisines et les arme de bâtons en bambous pour empêcher un mari violent de battre sa femme.

Ex-aequo :   – Claudel de Villeneuve d’Ascq sur Cherifa Kheddar. Une saynète avec vidéo où se mêlent danse, agression des familles par des hommes cagoulés et l’action de l’héroîne, qui, pourtant meurtrie par la perte de ses proches, se relève et met en place une organisation d’aide aux victimes du terrorisme. Une manifestation colorée clôt la séance.

– Guy Mollet de Lomme sur Bakhira Hasesic.  Représentation très dépouillée et émouvante. Un diaporama diffuse trois tableaux par diaporama représentant trois femmes violées dont les réactions sont différentes. A Lucrèce, qui se suicide après son viol par Tarquin, succède un autre couple dont la femme violée jette son agresseur dans un puits, puis,  Bakhira, qui trouve une issue à son drame dans la défense acharnée des victimes. Ces trois tableaux défilent pendant que les collégiens alignés sur scène s’expriment uniquement et par gestes bien coordonnés.

Les autres collèges ont tous remporté le 4ème prix.