Un dispensaire à Mianjoy en Afghanistan

10000 Needed Donation

Le premier établissement médical est à 10 kms.. comment les parcourir quand on est malade, enceinte ou juste accouchée ?
Pour y remédier, nous avons aménagé au fond du jardin du chef du village (malek) un local qui servait à sécher les raisins.
Aujourd’hui :

  • un médecin généraliste,
  • une sage femme expérimentée
  • une jeune étudiante en 5e année de médecine qui fait fonction d’infirmière

    La clinique au fond du jardin

reçoivent environ 500 patients et accompagnent environ 150 naissances par mois !

 

Nous payons :

  • les salaires
  • le matériel médical ( gants et masques, tensiomètres, etc.)
  • les médicaments
  • l’électricité
  • le gaz en hiver pour le chauffage
  •  fontaine à eau pour l’été

Depuis le début de ce service, pas un seul décès en couche !

 

Nadia, directrice des programmes et Saïda, infirmière